Actualités

Newsletter santé – Juillet 2019 – N°11

L’exercice des remplaçants des médecins libéraux est encadré par certaines règles déontologiques et juridiques.

Le médecin souhaitant se faire remplacer doit prévenir à l’avance le Conseil départemental de l’Ordre dont il relève en indiquant l’identité du remplaçant, les dates du remplacement, et en joignant le contrat de remplacement (établi entre remplaçant et remplacé) fixant les conditions de ce remplacement. Dans le cas où le médecin se fait remplacer par un confrère titulaire de la même qualification et inscrit au Tableau de l’Ordre, il ajoutera à sa déclaration l’attestation d’inscription du médecin remplaçant, et le Conseil de l’Ordre émettra alors un simple  » avis  » sur le remplacement.

Newsletter santé – Avril 2019 – N°10

Les établissements sont tenus de protéger la confidentialité des informations qu’ils détiennent sur les personnes qu’ils accueillent.
Quels sont les risques d’une cyber attaque ? Pourquoi s’assurer ? Comment s’assurer ?

Les établissements de soins qui s’interrogent sur le risque Cyber réalisent très rapidement qu’ils sont vulnérables et que les enjeux, tels que la confidentialité des données médicales et la sécurité des systèmes informatiques, n’ont pas été suffisamment évalués ou ne sont plus pertinents face à la menace cyber actuelle. Cette prise de conscience de l’exposition au risque cyber les oblige à arbitrer rationnellement entre les dépenses de prévention et de protection et celles du transfert du risque vers un assureur.